UGANC : Ouverture des travaux de la 44ème Session des CCI du CAMES

Le nouvel amphithéâtre (Amphi CAMES) a été le cadre pour l’ouverture des travaux de la 44ème session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) du CAMES ce jeudi 28 juillet 2022.

C’est Monsieur le Premier Ministre par intérim, Dr. Bernard GOUMOU, qui a présidé la cérémonie de lancement en présence de la ministre guinéenne de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Dre Diaka SIDIBE, le Secrétaire Général par intérim du CAMES, Pr Abou NAPON, l’ensemble des membres des Comités Consultatifs Interafricains du CAMES ainsi que les membres du CCG, les Recteurs et Directeurs Généraux des IES, des Enseignants-Chercheurs, des Chercheurs Guinéens et des représentants des 19 pays membres de l’organisation.

L’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a été représentée par une délégation conduite par Monsieur le Recteur, Dr Alpha Kabinet KEITA.

Cette session des CCI qui se tient pour la première fois en République de Guinée dans le cadre de ses activités statuaires, permettra au Secrétariat Général du CAMES de présenter les activités des programmes statutaires réalisés, notamment les conclusions des sessions du conseil des ministres du CAMES tenues en début d’année 2022,  les préparatifs des activités du CAMES à venir, notamment le 21ème Concours d’Agrégation de Médecine, la 3ème édition des Olympiades Universitaires du CAMES, la 2ème édition du Prix Macky SALL pour la Recherche, l’Évaluation du Concours d’Agrégation des Sciences juridiques, économiques et de gestion.

Dans son intervention Monsieur le recteur, Dr Alpha Kabinet KEITA, s’est dit très heureux de prendre la parole à l’occasion de cette importante réunion de la 44ème session des Comités Consultatifs Interafricains du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).

« Quel honneur d’accueillir au sein de notre institution, Son Excellence, Monsieur le Premier Ministre par intérim, Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, les membres du Comité Consultatif Général, les Présidents des CTS et tous ces prestigieux enseignants-Chercheurs et Chercheurs. En effet, l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry qui célèbre en cette année, ses 60 ans d’existence est la première institution d’Enseignement Supérieur de la République de Guinée et elle reçoit et forme régulièrement plus de 15 nationalités différentes », a -t-il indiqué.

En poursuivi son speech, il s’est réjoui de l’augmentation sans cesse croissante du nombre de candidatures à l’inscription d’enseignants-chercheurs et chercheurs de son institution sur les différentes listes d’aptitudes du CAMES et surtout de leur diversité qui devient désormais leur cheval de bataille.

« Notre institution s’est inscrite dans une démarche d’Assurance qualité et la promotion des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs par la voie du CAMES. Je m’en voudrais donc, si je n’adressais pas au Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques de la Santé, Pr Mohamed CISSE et au point focal CAMES, Pr Telly SY pour leur implication effective et les grands efforts fournis pour l’atteinte de cet objectif »,  a conclu Dr KEITA.

Dans son discours de circonstance, Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Dre Diaka SIDIBE, a à son tour dit ceci : « La République de Guinée se réjouit du nombre croissant de candidats à la promotion académique par la voie du CAMES. D’année en année, grâce à la forte campagne de sensibilisation menée par le ministère au sein des institutions d’enseignement supérieur et de recherche, nous enregistrons une croissance des candidatures. Au titre de la présente session, les institutions de notre pays ont présenté 58 dossiers de candidatures aux différents grades, toutes spécialités confondues ».

Sur la même lancée, Dre SIDIBE indique que son département est résolument engagé pour la qualification du système d’Enseignement et de Recherche.

« Je vous rassure que le gouvernement de la Guinée en général à travers le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation et ses partenaires techniques en particulier s’engagent à consolider la dynamique de qualification du système d’enseignement et de recherche par la qualification des enseignants-chercheurs et chercheurs par la mise à niveau des programmes de formation et de recherche », a –t-elle ajouté.

Pour sa part, le Secrétaire Général par intérim du CAMES, Pr Abou NAPON a salué la dynamique du Gouvernement Guinéen dans le cadre de la réforme du système de l’Enseignement et de la recherche : « C’est la deuxième fois en l’espace d’une année que nous nous retrouvons en terre africaine de Guinée pour discuter des orientations académiques et scientifiques à donner à notre organisation. Je me réjouis de voir grandir la symbiose fraternelle qui se consolide, chaque jour un peu plus entre les enseignants-chercheurs et chercheurs Guinéens et leurs collègues des autres pays membres pour l’édification de notre espace communautaire. Excellence Monsieur le Premier ministre par Intérim, je félicite votre gouvernement pour avoir réussi à créer cette dynamique salutaire pour l’avenir de nos systèmes d’enseignement supérieur. Je confonds à ces félicitations l’équipe locale d’organisation conduite par Madame la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, pour la qualité de l’accueil et le cadre de travail propice à la réflexion offert à nos délégations », se réjouit-t-il, avant d’ajouter : « durant les trois jours de la réunion ordinaire du CCG nous allons examiner les points inscrits à notre ordre du jour. La mise en œuvre des conclusions ou recommandations pertinentes qui en résulteront, contribuera sans nul doute à accroitre davantage la crédibilité et l’efficacité de notre institution ».

A rappeler qu’au cours des présents travaux, 2 360 candidatures des différents CTS seront examinés.

Laisser un commentaire