Congrès AFRAVIH Marseille 2022 : L’UGANC représentée par Monsieur le Recteur, Dr Alpha Kabinet KEITA !

Monsieur le Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Dr Alpha Kabinet KEITA a pris part à la 11ème édition de la Conférence AFRAVIH2022  du 6 au 9 avril 2022 à Marseille dans le Palais des Congrès du Parc Chanot. Cette messe scientifique a regroupé le monde francophone engagé dans la lutte contre le VIH, les hépatites et les virus émergents, les personnes vivant avec le VIH, les chercheurs et chercheuses, les professionnels de santé et les autres acteurs de santé contribuant à la riposte contre ces infections.

Le réseau Coalition PLUS présente au total 12 communications orales, 4 posters discutés et 31 posters.

Lors de la cérémonie inaugurale de la conférence, Madame Hakima Himmich, Présidente de Coalition PLUS, a tenu un discours prometteur en présence d’autres représentants de Coalition PLUS. Par ailleurs, deux administrateurs de Coalition PLUS à savoir Monsieur Bruno Spire et Madame Bintou Dembélé se sont partagé la Présidence de cette 11ème édition de la Conférence en  reconnaissance de l’apport des acteurs communautaires à la lutte contre les épidémies.

Monsieur le Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, le Dr Alpha Kabinet KEITA a présenté une communication sur l’« Impact des initiatives collaboratives de recherche en période d’épidémies : Ebola versus Covid-19 en Guinée ». Monsieur le Recteur a donné de larges informations sur les grandes épidémies comme la Maladie à Virus Ebola et la COVID-19 en tenant compte de leur évolution et la situation actuelle. Les mesures prises pour les freiner en rapport avec la faiblesse du système de surveillance épidémiologique en Guinée, notamment le système d’alerte précoce et le faible niveau de mise en œuvre de la surveillance à base communautaire. Cela a été possible grâce aux constats majeurs tirés de la survenue de l’épidémie de la maladie à virus Ebola en Guinée. Grâce au CERFIG (Centre de Recherche et de Formation en Infectiologie de Guinée) avec l’appui du Gouvernement et en collaboration avec les partenaires, il y a eu une meilleure lecture et compréhension. C’est pourquoi, il est important de travailler en synergie. Il a insisté sur l’implication des communautés afin d’éviter leur réticence et renforcer leurs connaissances en la matière.

A noter que les conférences scientifiques de l’AFRAVIH sont une opportunité de valoriser les travaux des Laboratoires de recherche communautaire de Coalition PLUS et ceux des associations membres et partenaires dans le monde entier.

A la fin des travaux, aux côtés de l’AFRAVIH, la Coalition PLUS a lancé appelé l’Appel de Marseille pour la reconnaissance de l’importance de la santé sexuelle au niveau international et la demande de l’AFRAVIH à la communauté internationale de résume comme suit: Reconnaître l’importance de la santé sexuelle ; mettre en place les moyens nécessaires pour que chacun puisse bénéficier de son droit à « un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social en relation avec la sexualité », comme défini par l’OMS ; promouvoir des actions visant des changements structurels sociétaux, notamment par l’éducation aux sexualités pour toutes et tous, de manière ni jugeante ni stigmatisante, mais dans le respect des identités de chacun ; amplifier l’offre en santé sexuelle dédiée aux populations les plus exposées aux risques d’infections par le VIH, souvent les plus éloignées du système de santé classique. Cette offre doit inclure les soins et la prévention qui doivent être délivrée dans un environnement sécurisé.