Conférence internationale des ministres et recteurs de la Séné-Gambie méridionale : l’UGANC a été représentée par Dr Oumou Kourouma

Dr Oumou Kourouma, Secrétaire Générale de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry a représenté Monsieur le Recteur, Dr Alpha Kabinet KEITA, à la première conférence internationale des Ministres et Recteurs de la Séné-Gambie Méridionale, à Ziguinchor, République du Sénégal, le jeudi 7 avril 2022. La délégation guinéenne a été conduite par Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Dr Diaka SIDIBE.

Co-organisée par l’Université Assane SECK de Ziguinchor (UASZ) et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), cette conférence internationale qui se tiendra les 07 et 08 avril 2022, vise à identifier les possibilités de partenariats entre les Institutions d’Enseignement Supérieur de la région et à tisser des liens de coopération pour répondre aux défis communs.

Durant ces deux jours d’échanges, il a été question, entre autres de présenter les réformes de l’enseignement supérieur et de la recherche dans les différents pays de la région; faire connaitre les atouts et contraintes de chaque établissement universitaire, dans une logique de partage d’expériences ; identifier les synergies possibles dans le domaine de la gouvernance universitaire, de la recherche scientifique, du numérique éducatif et de l’insertion des jeunes diplômés etc. ; et co-construire des solutions communes ou mutualisées pour répondre aux défis des communautés.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Dre Diaka SIDIBE a, dans son speech, exprimé la ferme résolution de la Guinée à bâtir un système éducatif fort, mettant à profit les pratiques innovantes et créatives, afin de favoriser l’insertion socio-professionnelle des étudiants.

Plus loin, la Ministre guinéenne n’a pas manqué de souligner l’attention particulière que porte le Président de la Transition, le Colonel Mamady DOUMBOUYA et tout son Gouvernement, à la coopération sous-régionale et internationale dans le domaine de l’enseignement et des sciences.

Elle a terminé son intervention, au nom de tous les pays représentés à cette rencontre, elle a félicité et remercié l’AUF et l’UASZ pour la qualité de l’accueil qui leur a été réservé et la facilitation de cet espace d’échanges.

Lors des plénières, Madame la Secrétaire Générale, Dr Oumou KOUROUMA, représente de Monsieur le Recteur, a présenté l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry dans sa vision, mission, points forts et points faibles. Dans sa vision, l’UGANC veut devenir une université de développement classée parmi les meilleures de l’Afrique, c’est-à-dire, excellence en matière de formation et de recherche ; excellence en matière de création et d’innovation en rapport avec le secteur socioéconomique de la Guinée et du monde ; et excellence dans la recherche de l’autonomie financière.

Dans sa mission, il a d’abord rappelé l’ordonnance n° 61 du 27 septembre 1989, du décret n°175/PRG/SGG du 27 septembre 1989 visent à : Assurer la formation universitaire et post-universitaire en fonction des besoins déterminés par le plan de développement économique et social du pays ; participer au développement de la recherche scientifique, à la vulgarisation des résultats de recherche et à l’acquisition des technologies; contribuer au développement et à la promotion des activités culturelles, sportives et socio-éducatives, notamment à l’intention de la jeunesse estudiantine; promouvoir le développement du pays en général et de la zone d’implantation en particulier en collaborant activement avec l’environnement économique et social; développer les échanges et la coopération avec d’autres institutions d’enseignement et de recherche en Guinée, en Afrique et dans le monde.

A noter que cette conférence a réuni, autour du Recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie et du Recteur de l’Université Assane SECK de Ziguinchor, des délégations ministérielles et universitaires de cinq pays à savoir : la Guinée, le Sénégal, le Cap-Vert, la Guinée Bissau et la Gambie.

L’amendement et la signature d’importants accords-cadres de coopération entre les pays participants mettront fin à cette rencontre.

Laisser un commentaire