Passation de service à l’UGANC: Pr Doussou Lancinè Traoré passe le témoin à Dr Alpha Kabinet Kéita

La salle de fête de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a servi de cadre, le vendredi 18 février 2022, à la cérémonie de passation de service entre le Recteur sortant, Pr Doussou Lancinè Traoré et le Recteur entrant, Dr Alpha Kabinet Kéita. Au même moment, Pr Cheick Abdoul Baldé, vice-Recteur sortant, passait le témoin au  Dr Mohamed Ansoumane Camara, vice-recteur entrant.

La cérémonie a été présidée par le Chef de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Monsieur Thierno Hamidou Bah, accompagné par Pr Momo Bangoura, Conseiller chargé de l’Enseignement Supérieur et de Dr Fatoumata Bah, conseillère chargée de la recherche.

Dans son allocution introduisant la cérémonie, Monsieur Thierno Hamidou Bah s’est réjoui d’être une fois encore à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, parce qu’il est un pur produit de cette grande université. Il a salué les efforts fournis par l’équipe sortante dans le cadre de développement de l’institution avec les nouvelles infrastructures, les équipements, les espaces verts et les produits créés.

Prenant la parole, le Recteur sortant, Pr Doussou Lancinè Traoré, a  d’abord rendu grâce à Dieu le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux, qui lui a permis de vivre ce jour dans la santé. Avant de  remercier sa famille pour leur soutien en ces termes :

« Je suis particulièrement heureux puisque la personne qui me remplace à la tête de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry est l’un des nôtres connu pour sa qualité humaine et scientifique. Donc, je ne doute pas qu’il poursuivra de façon efficace le développement de notre patrimoine commun ».

Il a poursuivi: « Je remercie très sincèrement tous les cadres en général et les travailleurs en particulier pour le respect, la considération et surtout le travail fait durant ces années passées ensemble. Si nous avons pu atteindre ces objectifs, c’est parce que chacun d’entre vous a accepté de m’accompagner dans la paix, la quiétude sociale et dans la rigueur cette exaltante mission. Certes, nous n’avons pas pu tout faire, mais ce qui est fait prouve à suffisance que nous étions une équipe dynamique et soucieuse de la transformation qualitative de notre Institution, l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. »

Il ajoute : « En effet, nous voulons faire de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, le porte-flambeau des universités de la sous-région dans le cadre de l’enseignement, de l’apprentissage, de la recherche, de l’innovation technologique et le développement du sport universitaire. Grâce à l’appui des Hautes Autorités, l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a connu une nette  amélioration et une extension de plus de 29 salles de classe, 5 amphithéâtres, 13 laboratoires, 2 Bibliothèques, 5 salles Informatiques pour une capacité d’accueil de 4080 étudiants assis, sans oublier les blocs administratifs, à savoir les locaux de la Scolarité et le Bloc Administratif qui abrite l’Administration Universitaire ».

Avant de parler des centres de recherche créés, des Écoles Doctorales, des Masters, des moyens d’information et de communication, des coopérations ainsi que des instruments pour assurer une bonne gouvernance de l’Institution.

« Monsieur le Recteur entrant, je suis convaincu que vous allez avoir le soutien des travailleurs de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry dans la mise en œuvre des projets de développement de l’institution que vous initierez. Quant à moi, je reste à votre disposition en cas de besoin », a-t-il promis.

« Je ne saurais terminer mon propos sans remercier les Nouvelles Autorités de la  Transition pour leur appui, je vais nommer  Son Excellence le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, Président du CNRD, Président de la Transition, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées, le Premier Ministre Chef du Gouvernement et la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation », a-t-il conclu.

Ensuite, ce fut au tour de Monsieur le vice-Recteur sortant, Pr Cheick Abdoul Baldé, de prendre la parole pour remercier tous les travailleurs de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry pour la bonne collaboration.

Sans oublier de décliner la mission du vice-recteur chargé des études à l’intention de son successeur pour mieux comprendre les tâches qui lui sont désormais dévolues. Il a terminé ses propos en présentant ses excuses à toute personne à qui il a intentionnellement ou non fait du tort durant les cinq années.

Prenant la parole, Monsieur le Recteur entrant, Dr Alpha Kabinet Kéita, après les salutations d’usage, s’est dit être fier d’être UGANC : « Mais nous pouvons l’être légitimement toutes et tous. C’est donc avec beaucoup d’émotion et prenant en compte la mesure de la responsabilité que je voudrais m’acquitter d’un devoir, celui de la reconnaissance envers Dieu qui a bien voulu nous réunir ici et aussi remercier chacun de vous pour avoir pris une partie de son temps, si précieux pour rehausser de sa présence à cette cérémonie de passation de service », a-t-il indiqué.

Avant tout, il reste reconnaissant envers Son Excellence le Colonel Mamady DOUMBOUYA, Président de la transition, Chef de l’Etat et Chef Suprême des Armées et Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Dr Diaka SIDIBE, pour le choix  porté sur sa modeste personne pour diriger cette grande institution.

« Je profite de l’occasion pour remercier chaleureusement notre Recteur, le Pr Doussou Lancinè Traoré, ‘’Mon Tonton’’. Je tenais à vous féliciter personnellement pour votre sens de l’écoute et vos capacités managériales. A cette fonction que vous quittez aujourd’hui, vous avez été présent pour nous et votre soutien nous a permis de créer au sein de notre université, le Centre de Recherche et de Formation en Infectiologie de Guinée (CERFIG). Nous y avons développé nos travaux de recherche sans aucune entrave. Qu’Allah vous garde en bonne santé et vous couvre de sa grâce », fait-il savoir.

Par la suite, le vice-recteur chargé des études entrant, Dr Mohamed Ansoumane Camara, a été félicité pour le choix porté sur lui pour occuper cette fonction et a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur, Pr Cheick Abdoul Baldé, pour les efforts consentis au service de l’institution. A ses collègues du CERFIG, de la Faculté des Sciences et Techniques de la Santé, de l’unité de recherche translationnelle sur le VIH et les maladies infectieuses de Montpellier pour les actions communes. A ses Maîtres qui ont su développer leurs capacités, leurs reconnaissances et leur confiance inébranlable. A sa famille et amis, il a dit merci à sa chère mère, à son cher père, son épouse et à ses enfants pour leur amour sincère, leur soutien et leurs prières de tous les jours.

Par rapport à sa mission, Dr Kéita n’a pas tardé de rappeler les courageuses réformes qu’il entend engager les jours à venir : « Je suis persuadé que la réussite de notre mission, si noble, passera par de courageuses reformes et le respect des textes qui régissent le fonctionnement de notre Institution. Ces réformes que nous engageons tous ensemble tourneront essentiellement autour de l’accréditation de nos programmes d’enseignement, la structuration et la vulgarisation de la recherche dans notre université, la réhabilitation et/ou modernisation des laboratoires pédagogiques, la formation des formateurs et la structuration et l’institutionnalisation d’un plan de carrière qui tiennent compte de nos besoins pour nos enseignants-chercheurs et chercheurs », a-t-il promis.

Enfin, il a indiqué que sa mission ne saurait être une réussite que s’il ne bénéficie pas du précieux concours de l’ensemble du personnel de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry dont le travail a déjà permis d’obtenir quelques résultats. Il a en outre invité tout le monde au dialogue franc et constructif pour permettre l’atteinte de ces objectifs.  Pour cela, il exhorte à chacun de s’inscrire dans cette dynamique dans l’intérêt de la communauté.

Le  Chef de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Monsieur Thierno Hamidou Bah, de clôturer la cérémonie. A cette occasion, le représentant de la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, a donné de sages conseils à l’équipe entrante pour favoriser l’unité d’action permettant de relever les grands défis de la première université guinéenne.

La rencontre a pris fin par la distribution des Satisfécits aux Professeurs Doussou Lancinè Traoré et Cheick Abdoul Baldé pour les immenses services rendus à l’institution et l’installation des promus dans leurs fonctions respectives.