Projet INDIGO : Madame la Ministre Dr Diaka SIDIBE s’engage à accompagner le projet dans sa vulgarisation et sa mise en œuvre dans les Institutions d’Enseignement Supérieur !

La clôture des travaux de l’atelier de restitution de la formation modulaire de l’Université Européenne de la Viadrina à Franckfort-sur-Oder lancés le 25 janvier 2021 dans l’auditorium de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry dans le cadre de la mise en œuvre du projet INternationalisation et Développement des Indicateurs pour une meilleure Gouvernance de l’Enseignement Supérieur Guinéen (INDIGO) a eu lieu, le mercredi 26 janvier 2022, dans la salle des fêtes de l’UGANC.

A cette grande occasion, Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MESRSI), Dr Diaka SIDIBE en compagnie des cadres de son cabinet, entre autres, le Secrétaire Général, Dr Facinè CONTE, sa conseillère chargée de l’Enseignement Supérieur, Dr Fatoumata BAH et son chef de cabinet.

Dr   Mamadou Bobo SOW, Recteur de l’Université Nongo Conakry pour le mot de remerciements des participants, a magnifié les partenaires européens, notamment Eurasmus plus, les Universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne, de Liège et de la Viadrina pour la mise en place de l’important Projet INDIGO, son financement, l’accompagnement et les conseils. Le projet a permis aujourd’hui l’acquisition des compétences des cadres des universités guinéennes partenaires à part entière et associées dans le cadre de  l’élaboration des projets d’établissement.

Dans sa communication imagée, Mme Annie SORIOT, Coordinatrice du projet INDIGO et Directrice des Relations Internationales de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,  a une fois encore, remercié les participants, les responsables des Universités partenaires à part entières et les Universités associées, l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité et le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la recherche Scientifique et de l’Innovation pour la collaboration franche et sincère qui a permis la réussite de cet atelier de restitution de la formation de l’Université Européenne de la Viadrina suivie, du 8 au 12 novembre 2021, par une trentaine de cadres guinéens.

Elle est en outre revenue sur la mission, les objectifs et les différentes rencontres effectuées sur le terrain en Guinée, dans les Universités, au Ministère, à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et récemment à la Viadrina à Franckfurt-sur-oder.

Enfin, elle a invité tous les participants de matérialiser le contenu de cette formation dans leur pratique quotidienne.

Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Dr Diaka SIDIBE, a introduit son allocution en ces termes : « C’est un grand honneur pour moi d’être des vôtres après deux jours d’instances travaux  à l’occasion de l’atelier de restitution de la formation modulaire dans le cadre de la mise en œuvre du projet INternationalisation et Développement des Indicateurs pour une meilleure Gouvernance (INDIGO) de l’Enseignement Supérieur Guinéen que vous avez bien voulu exécuter après la formation à l’Université Européenne de la Viadrina à Franckfort-sur-Oder du 8 au 12 novembre dernier en République Fédérale d’Allemagne. »

Elle a poursuivi en disant que le thème  fédérateur développé durant ces deux jours portant sur: le « Renforcement des compétences des Personnels, des Autorités Publiques et des Universités en matière d’assurance qualité et de l’élaboration de projets d’établissement» semble être bien assimilé par la qualité des différentes interventions et les travaux de groupes réalisés tout au long de la restitution du Work Package 3.

« Tout d’abord, je remercie très sincèrement les partenaires européens ci-présents : l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Université de Liège et l’Université Européenne de la Viadrina de Francfort-sur-Oder qui sont à la base de ce projet et qui ont volontairement accepté de nous accompagner dans cette importante aventure de qualification et de modernisation de la gestion et du fonctionnement des Institutions d’Enseignement Supérieur guinéennes.  A eux et à l’Union Européenne à travers ERASMUS PLUS, je leur dit grand merci », a-t-elle ajouté.

Avant de dire qu’elle est d’ores et déjà convaincue que la formation que nous clôturons cet après-midi a fait écho parce que tous les hauts cadres et responsables qui ont participé à cette formation sont désormais outillés sur  la problématique de la Gouvernance dans les Institutions d’Enseignement Supérieur guinéennes.

« A travers cette formation, des cadres des Institution d’Enseignement Supérieur (IES) sont renforcés dans la définition d’une vision politique et stratégique de développement de leur établissement en vue de la construction d’un projet d’établissement cohérent et adapté à leur institution. Elles disposent désormais des instruments pour non seulement s’auto-évaluer en matière d’assurance-qualité mais aussi être capables d’assurer une gouvernance structurée et transparente avec des meilleurs indicateurs pour assurer une gouvernance bonifiée  de leurs Institutions d’Enseignement Supérieur. »

« Je remercie tous les partenaires à part entière et les partenaires associés pour le gigantesque travail abattu et les rassure que le MESRSI s’engage à accompagner le projet INDIGO pour la modernisation des IES de notre pays. Enfin, je déclare clos les travaux de l’atelier de restitution de la formation modulaire de la composante 3 (Work Package 3) du projet INDIGO à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Je vous souhaite bon retour dans vos familles respectives », conclut-elle.

Ensuite se furent la distribution des Attestations de participation à l’atelier de formation modulaire du projet INDIGO aux 78 participants et la prise de la photo de famille.