Président du CNRD à l’UGANC : Le Colonel Mamadi Doumbouya a exhorté les étudiants à taire leurs divergences et à combattre l’ethnocentrisme !

  Le Président du CNRD, Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi Doumbouya a effectué une visite surprise à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, le vendredi 5 novembre 2021. Cela, cinq jours après la rentrée universitaire 2021-2022, pour rencontrer les étudiants et leur livrer le message citoyen dans les Amphithéâtres B1 et B2.

En compagnie de la Ministre en charge de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Dr Diaka Sidibé. Celle-ci a pris la parole pour planter le décor. «  Le Président Colonel Mamadi Doumbouya est à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry pour s’en querir du démarrage effectif des cours ainsi que les conditions de vie et de travail des Enseignants-Chercheurs et des étudiants. Car, le développement d’un pays passe par une formation de qualité mais aussi la paix, la quiétude sociale et l’entente entre toutes les filles et tous les fils du pays notamment vous les étudiants

« Je suis venu m’enquérir des conditions dans lesquelles vous travaillez. Je voudrais savoir moi-même comment vous vivez dans les universités. Parce que je sais que l’avenir de notre pays passe aussi par les universités », a indiqué le Colonel Doumbouya dans les Amphithéâtres B1 et B2.

Avant de poursuivre : « J’aimerais bien que vous vous compreniez, que vous arriviez à travailler ensemble afin que tous ensemble, nous arrivions à construire notre pays. L’avenir vous appartient et, je sais que l’avenir de notre pays passe par les écoles. La jeunesse aussi a des idées. La jeunesse aussi a envie de changer les choses dans ce pays. Donc la jeunesse a son mot à dire. C’est pourquoi, je suis venu à l’université, je passerai dans toutes les écoles pour voir leur état et savoir comment elles fonctionnent. »

Le président de la transition a fait savoir aux étudiants qu’« on ne peut pas changer le monde en deux jours, mais il faut poser les bases. Tout ce qu’on fait aujourd’hui, si on part à la mort, c’est pour vous. Tout ce qu’on fait ou fera, c’est pour vous. Mais il faut que vous compreniez que vous devenez prendre vos responsabilités en tant qu’étudiants pour proposer des solutions à nos problèmes. »

Il a terminé en disant : «  La seule chose dont on a besoin, c’est l’engagement, l’amour de son prochain, de son frère. Je voudrais que vous tuiez l’ethnie dans notre pays. Vous savez là cela nous amène. La solution, vous l’avez. Il s’agit de cultiver l’excellence, mettre chacun à sa place. »

A noter que Monsieur le Recteur, Prof. Doussou Lancinè Traoré, Monsieur le vice-recteur chargé des études, Prof. Cheick Abdoul Baldé, Madame le vice-recteur chargé de la recherche, Dr Mariama Béavogui, la Secrétaire Générale, Dr Oumou Kourouma et de nombreux Enseignants-Chercheurs et Cadres de l’Université avaient accompagné la délégation tout au long de la visite.