Premier Conseil d’Université de l’année académique 2021-2022 : Monsieur le Recteur, Prof. Doussou Lancinè Traoré réitère sa disponibilité !

Sur convocation de Monsieur le Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, le Prof. Doussou Lancinè Traoré, l’auditorium de l’institution a servi de cadre, le 28 octobre 2021, à la tenue du premier Conseil d’Université au compte l’année universitaire 2021-2022.

A cette occasion, tous les responsables de l’Institution étaient présents, à savoir, outre Monsieur le Recteur, Prof. Doussou Lancinè Traoré, mesdames et messieurs le Vice-recteur chargé de la recherche, Dr Mariama Béavogui, le vice-recteur chargé des études, Prof. Cheick Abdoul Baldé, la Secrétaire Générale, Dr Oumou Kourouma, le Directeur Général du CERE, Prof. Amirou Diallo, le Directeur Général de l’ISAU, Dr Siné Diakité, le Directeur Général de l’Herbier National, Dr Sékou Magassouba, le DRH, la Directrice des affaires administratives et financières, l’Agent comptable, les Doyens des Facultés des Sciences et des Sciences et Techniques de la Santé, le Directeur de la Scolarité, les Directeurs Généraux de l’Institut Polytechnique, du  Centre Informatique, du Projets et Planification, le Responsable du service des Relations Extérieures, Coopération Scientifique et Technique (RECUST), la Cheffe Comptable Matière et Matériel, le Directeur des Etudes Avancées et la Directrice de la Bibliothèque Universitaire, des chefs de Département, les Directeurs des Programmes et le responsable du Service de l’Information et de la Communication.

Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour :

  • Informations Générales ;
  • Préparatifs de la rentrée universitaire 2021-2022 ;
  • Divers

Au titre du premier point inscrit à l’ordre du jour, Monsieur le Recteur, Prof. Doussou Lancinè Traoré, après la présentation de la physionomie de la salle par Monsieur le Vice-recteur chargé des études, Prof. Cheick Abdoul Baldé, a remercié tous les cadres qui ont fait le déplacement pour assister au premier Conseil d’Université de l’année académique 2021-2022. Ensuite, il est entré dans le vif du sujet.

Il a commencé son intervention par le projet « INternationalisation et Développement des Indicateurs pour une meilleure Gouvernance de l’enseignement supérieur guinéen (INDIGO) » dont l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry pilote avec celle Européenne Viadrina de Francfort-sur-l’Oder, la work package 3 (WP3). Il a rappelé que : « C’est dans le cadre du renforcement des capacités dans le domaine de l’Enseignement Supérieur que le projet INDIGO a été mis en place en 2019 par la Commission européenne. Il  a pour but de soutenir la modernisation des universités guinéennes dans la définition et la construction de leur Projet d’Etablissement. Les locaux sont disponibles et équipés sur financement de l’Union Européenne (Erasmus+).»

Il a poursuivi en disant : « Le projet INDIGO est porté et coordonné par l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en partenariat avec deux autres universités européennes, à savoir, l’Université de Liège et l’Université européenne Viadrina de Francfort-sur-l’Oder, trois universités guinéennes : L’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia-Conakry, l’Université Kofi Annan de Guinée, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) et l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ). Et avec 13 autres partenaires guinéens et européens sont également associés au projet. »

Il a rappelé qu’après les rencontres des Universités de Paris 1 Sorbonne et de Kofi Annan de Guinée, une délégation guinéenne forte d’une trentaine de cadres dont six de l’UGANC effectueront une mission de formation à l’Université Européenne Viadrina de Francfort-sur-l’Oder dans le cadre d’un séminaire de « Formation modulaire de renforcement des compétences des dirigeants et des personnels des autorités publiques et des universités en matière d’assurance qualité et de planification de projets d’établissement», du 8 au 12 novembre 2021.

Ensuite, Monsieur le Recteur a ensuite parlé le projet « Espace Numérique de Travail (ENT) » au sein de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry avec l’appui du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France en Guinée et en Sierra Léone. Les locaux sont disponibles et équipés. Les études de faisabilité avaient été réalisées par l’ISFAD. Il est maintenant question de nommer un responsable et trois représentants pour suivre une série de formation qui va démarrer le 2 novembre prochain.

Enfin, Prof. Traoré a parlé du projet du Centre E-Learning pour l’ensemble des Universités Guinéennes dont l’UGANC a eu le privilège d’abriter les locaux. Le Centre est situé dans les nouveaux blocs des études et entièrement équipé par le Gouvernement Indien. Il permet la formation en langue anglaise et la formation académique avec diplomation  dans sept Universités Indiennes.

Les questions liées aux formations payantes dans les Institutions d’Enseignement Publiques et l’existence de beaucoup de cadres de ces Institutions dans les Institutions d’Enseignement Supérieur (IES) Privées avaient fait l’objet de discussions entre les Responsables des IES Publiques, IES Privées et des Cadres du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation.

Monsieur le Recteur, Prof. Doussou Lancinè Traoré a terminé son intervention par féliciter les promus du CCI 2021 de l’UGANC. « Je suis très content des résultats de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry qui, pour la première fois a fait 100% d’admis sur la liste d’aptitude du CAMES. Je félicite et encourage les promus, et j‘invite les autres Enseignants-Chercheurs à emboiter les pas des promus car, il est indispensable de faire valoir ses compétences et ses capacités sur le plan international, surtout, dans le cadre de leur promotion en grade académique. En outre, je remercie Pr. Mohamed CISSE, Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques de la Santé et son équipe pour la qualité de leur encadrement des candidats. »

Sur le second point axé sur les préparatifs de la rentrée universitaire, ce fut le tour de Monsieur le Vice-recteur chargé des études, Prof. Cheick Abdoul Baldé de prendre la parole. Il a insisté sur le dépôt des Emplois du Temps pour tous les Groupes Pédagogiques d’ici le lundi, 1er Novembre 2021, date de l’ouverture officielle des classes dans les Universités Guinéennes. Il a aussi insisté sur l’accueil des nouveaux étudiants pour les informer sur les conduites à tenir et le nouveau règlement des études à l’UGANC. Il a aussi insisté sur l’utilisation du formulaire d’Evaluation des Enseignements par les Etudiants ainsi que la vulgarisation des Nouveaux Règlements des Etudes (Licence, Master et Doctorat) de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

Ensuite, ce fut la Vice-recteure chargée de la recherche et présidente du comité de riposte contre la COVID-19, Dr Mariama Béavogui d’informer sur le maintien des dispositions sanitaires (mesures barrières) dans le Campus et l’existence des Kits sanitaires pour l’ensemble des services notamment les kits de lavage des mains et les thermo flash.

Dans les divers, Prof. Fodé Mohamed Sylla, le Point Focal du projet INDIGO de l’UGANC, a pris la prendre la parole pour présenter la communication qui sera faite à l’Université Européenne Viadrina de Francfort lors du séminaire. A la suite de la présentation, des questions avaient posées et des remarques et suggestions avaient été faites pour améliorer le contenu et la présentation du Plan d’Action pour l’Elaboration du Projet d’Etablissement de l’UGANC.

A la fin de la rencontre, le Directeur Général de l’ISAU, Dr Siné Diakité a donné de larges informations sur son Institution ainsi que les réformes majeures engagées et les partenariats stratégiques afin de répondre au mieux les besoins d’aménagement, de l’Urbanisation et de la Construction de la Ville de Conakry à travers certains Ministères et des Organisations Internationales comme l’ONU Habitat.

La rencontre a pris fin vers 12 heures 10 mn.