Présentation des vœux de Nouvel An 2021 : Les travailleurs de l’UGANC félicitent et remercient  Monsieur le Recteur pour les brillants résultats de l’institution !

La toute nouvelle salle de réunion du rectorat sise au Bloc Administratif S.E le Président Abdel Fattah Al Sissi a servi de cadre, le jeudi 14 janvier 2021, pour la cérémonie de présentation des vœux de Nouvel An aux Autorités Universitaires Gamal Abdel Nasser de Conakry.

A cette occasion et en raison de la restriction à cause de la pandémie à la COVID-19, c’est seulement les responsables de l’Institution qui étaient présents, à savoir, Monsieur le Recteur, Prof. Doussou Lancinè Traoré, Monsieur le vice-recteur chargé des études, Prof. Cheick Abdoul Baldé, Madame le vice-recteur chargée de la recherche, Dr Mariama Béavogui, Madame la Secrétaire Générale, Dr Oumou Kourouma, le Secrétaire Général  de la section Syndicale du Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (SNAESURS), Dr Elhadj Thierno Ibrahima Diallo, le DRH, le Doyen de la Faculté des Sciences, le Directeur de la Scolarité, les Directeurs généraux de l’Institut Polytechnique, le Responsable du service des Relations Extérieures, Coopération Scientifique et Technique (RECUST), le Directeur des Études Avancées et la Directrice de la Bibliothèque Universitaire, les chefs de département et le responsable de la communication.

A l’entame de la cérémonie, la parole a été donnée à la Secrétaire Générale de l’UGANC, Dr Oumou Kourouma de présenter le bilan des activités de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

« Monsieur le Recteur, au nom de l’ensemble des collègues et à mon nom personnel, permettez-moi de souhaiter aux autorités universitaires ainsi qu’à leurs familles respectives, nos meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2021 pleine d’énergie pour accomplir les ambitieux projets de développement de notre institution. Je saisis cette occasion pour vous exprimer la grande satisfaction de tous les travailleurs pour tous les efforts louables déployés pour la bonne marche de cette université. » a-t-elle indiqué.

Elle a poursuivi en disant que : « Nous vous donnons l’assurance de notre adhésion indéfectible à vos idéaux de faire de cette institution, le porte-flambeau des universités de la sous-région, dans le cadre de l’enseignement, de l’apprentissage, de la recherche, de l’innovation technologique et le développement du sport universitaire. Monsieur le Recteur, notre université a connu, sous votre magistère, une nette  amélioration et une extension de plus de 29 salles de classe, 5 amphithéâtres, treize laboratoires, 2 Bibliothèques, 5 salles Informatiques pour une capacité d’accueil de 4080 étudiants sans oublier les blocs administratifs à savoir les nouveaux locaux de la Scolarité et le Bloc Administratif baptisé du nom de Son Excellence Président Abdel Fattah Al Sissi qui viennent d’être inaugurés. Sans compter les deux écoles doctorales : École Doctorale des Sciences et Techniques, et Ecole Doctorale Sciences de la Santé, Vie et Environnement, toutes opérationnelles. La création de l’Institut Pasteur de Guinée, le Centre de Recherche des Maladies Infectieuses, l’Institut Confucius (Formations en langue et civilisation chinoises), le Laboratoire de la Langue Allemande (Formation en langue allemande et certification) et le  Centre E-learning (spécialisée dans la formation en langue anglaise et en ligne avec diplomation dans sept universités indiennes). Toujours dans le cadre de la promotion des activités de l’UGANC, la création des canaux d’informations : le magazine Gamal Infos et le site web : uganc.edu.gn, et des revues scientifiques pour la promotion de la recherche et des chercheurs. A ceux-là s’ajoutent plusieurs conventions de coopérations, l’ouverture des Campus universitaires d’institutions étrangères comme le Campus Senghor et le Campus IBDL (International Business Driving Licence), dans le cadre de la formation en Gestion et Administration des Affaires. L’ouverture prochaine d’un Institut de Chemin de Fer avec la coopération d’une université chinoise. Celui-ci va répondre au besoin en mains d’œuvre des nombreuses sociétés minières de notre pays. »

Ensuite ce fut le tour du Secrétaire Général  de la section Syndicale du SNAESURS de prendre la parole. Dr Elhadj Thierno Ibrahima Diallo a commencé son speech par demander d’observer une minute de silence en la mémoire des laborieux travailleuses et travailleurs, enseignants et non enseignants disparus au cours de l’année 2020.

 

« Le Bureau de la Section Syndicale  me charge, au nom des travailleuses et  travailleurs de l’UGANC, de vous remercier et de vous féliciter et à travers vous, le Rectorat, les Structures et Services Techniques à tous les niveaux pour la bonne collaboration entre l’Administration Universitaire et le personnel durant l’année écoulée. Le temps et les mots nous manquent pour parler de tout ce qui est réalisé à l’UGANC sous votre haute autorité, depuis votre arrivée à la tête de cette Institution. Nous nous limitons à l’exposé suffisamment développé par  Madame la Secrétaire Générale. Pour notre part, nous voulons vous transmettre le message de satisfaction, de reconnaissance et de félicitations que nous ont confié nos  collègues pour la satisfaction de bon nombres de demandes des travailleurs dans le domaine social. Nous ne le dirons jamais assez, tout le monde témoigne de votre disponibilité permanente à toujours servir les travailleurs de Gamal; de votre capacité d’écoute et de respect de l’opinion de l’autre, de l’assistance régulière du Rectorat aux travailleurs sans distinction aucune, à l’occasion des cas de maladies, de décès, de sinistres et de tout autre problème social lié au service. » a-t-il indiqué.

En parlant du domaine pédagogique et la recherche scientifique, il a soutenu que : « Nous notons avec assurance que les jalons que vous avez posés permettront de qualifier davantage les performances au niveau des différentes unités de formation et de recherche à savoir, la redynamisation de la cooperation inter-universitaire relancée sous la conduite de l’équipe que vous dirigez portera ses fruits pour le bonheur de notre Institution. Vous avez fait de la formation des formateurs une de vos priorités actuelles. Ce qui se traduit par le  nombre croissant de Masters fonctionnels dans beaucoup de Départements et le programme d’ouverture des Écoles  Doctorales dans ce temple du savoir. Cette année encore, la nomination au grade de Professeurs de Rang Magistral d’éminents Enseignants Chercheurs rehausse la crédibilité du système de formation et de recherche dans les  différentes Unités, au moment où l’Accréditation des Programmes de formation devient une nécessité impérieuse. »

S’agissant du reclassement et de la promotion des Enseignants-Chercheurs, Dr Diallo dira : « C’est le lieu de reconnaître et de saluer votre vision, votre humanisme et la volonté manifeste qui vous anime lorsque vous avez intercédé sagement, auprès de la Commission Nationale de Recrutement et de Promotion des Cadres pour la Promotion des Enseignants Chercheurs et Chercheurs Retraités et qui sont encore sollicités pour leurs compétences par leur Département. Par cet acte, vous avez aidé des Enseignants désespérés, vous avez évité l’interruption de leurs prestations toujours utiles à la formation et à l’encadrement, la perturbation de certains cours, mais aussi vous avez contribué à l’amélioration des méthodes de travail de la Commission Nationale de Reclassement. Suite à ce constat encourageant, la section syndicale du SNAESURS de l’UGANC vous remercie chaleureusement et réaffirme son soutien inconditionnel  à toutes les actions visant à améliorer les conditions de vie et de travail des travailleurs de notre Institution, à protéger le travail et améliorer sa qualité. »

Le Secrétaire Général de la section du SNAESURS de l’UGANC  a profité de l’occasion pour demander des doléances. «  En effet, face au vieillissement des acteurs pédagogiques avant d’arriver au Grade de Professeurs de Rang Magistral, face surtout aux besoins pressants d’augmenter toujours les acquis, accroître les compétences et aider les Enseignants Chercheurs pour leur Promotion en Grade, nous sollicitons votre intercession auprès du Département et de la CNRP pour, entre autres, la Promotion au Grade d’Assistant, des Enseignants non reclassés, et qui ont été engagés à la Fonction Publique. A notre connaissance, ils ont tous leurs charges pédagogiques et sont réguliers, disponibles dans leurs Départements. Reclassés à ce Grade, ils seront encouragés car ils se sentiront mieux dans le système. Ils pourront préparer leur Diplôme de PhD qui demande un long cycle de formation ; le maintien des deux voies de Reclassement (CNRP – CAMES) ; et la prise en compte par les différentes Commissions lors des sessions de Reclassement, de la codirection de l’encadrement des Diplômes de Master et de Doctorat PhD. »

Il a terminé ses propos en  s’engageant à soutenir et à accompagner les travailleurs, les autorités à tous les niveaux, en particulier le Rectorat pour la bonne marche de l’université, dans la paix, la cohésion, la sécurité et la collaboration durables dans tous les services.

En réponse, Monsieur le Recteur, Prof. Doussou Lancinè Traoré, a tout d’abord souhaité à tous les travailleurs de l’institution une bonne et heureuse année 2021  après une difficile année 2020 en raison de la pandémie à la Covid-19 avec ses conséquences socio-économiques désastreuses pour les États du monde.

« Le bilan dont vous avez si bien parlé est le vôtre car, vous avez accepté de travailler malgré les difficultés liées à la pandémie à la Covid-19 vous avez sauvé l’année universitaire 2019-2020. C’est pourquoi, c’est à nous de vous  remercier. L’année dernière, nous avons voulu faire beaucoup de choses mais nous sommes limités faute de moyens suffisants. Aujourd’hui, les premiers blocs administratifs sont remis et les autres infrastructures seront remises en fin mars si tout se passe bien. Cependant, le Palais des sports et le restaurant universitaire prendront un temps au regard du volume à réaliser.» a-t-il dit.

Prof. Doussou Lancinè Traoré, fort des avancées infrastructurelles de son institution qui a connu une extension de plus de 4080 places assises, a indiqué qu’à ce rythme, l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry sera une grande et moderne université avec la création de nouvelles filières de formation comme le démarrage de l’Institut de Chemin de fer (École Polytechnique de Chemin de Fer) dont le recrutement des étudiants va commencer au mois de mars 2021.

Monsieur le Recteur a parlé aussi du projet d’aménagement de la cour de l’université par la société Guicopres.

En ce qui concerne l’avancement en grade des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs, Prof. Traoré a rappelé les travaux du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique à Kindia au cours desquels la voie nationale (CNRP) et celle du CAMES ont été adoptées. Il a également encouragé les différents responsables des formations, l’accélération de l’accréditation des programmes de formations auprès de l’ANAQ (Autorité Nationale d’Assurance Qualité). Dans le même ordre d’idée, il a parlé du projet ENT (Espace Numérique de Travail). La restitution des travaux serait prévue pour le 22 janvier 2021 dans la salle des conférences de l’Hôtel de l’UGANC.

Il a enfin rassuré des Enseignants-Chercheurs que tous les documents de la Bibliothèque Universitaire sont à ce jour numérisés et la Bibliothèque bien équipée de documents adaptés aux programmes de formation.