Master de Biologie : soutenance d’une thèse de Master 2 sur la prise en charge des enfants malnutris au Tchad

Maki Master BioL’étudiant en master de Biologie de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, Monsieur Nassaradine Macki Minawir, a soutenu sa thèse de Master 2 Biotechnologie, le 20 janvier 2015 sur le thème : «Evaluation de l’effet  des aliments thérapeutiques sur les paramètres staturo-pondéraux et hématologiques des enfants malnutris au centre nutritionnel de Mongo (République du Tchad. » (au centre coiffé)

Dans la prise en charge des enfants malnutris les aliments thérapeutiques sont utilisés pour lutter contre les maladies carentielles. Cependant, cette prise en charge a-t-elle un effet positif sur les paramètres staturo-pondéraux et hématologiques des enfants malnutris ? C’est dans le but de résoudre ce problème qu’une évaluation des aliments thérapeutiques sur les paramètres staturo-pondéraux et hématologiques des enfants a été envisagée.

Pour ce faire, 112 enfants atteints de malnutrition aigüe sévère ont été pris en charge, au cours de laquelle, les paramètres cliniques (vomissement, déshydratation, toux, diarrhée et œdèmes), staturo-pondéraux (poids & taille), et hématologiques (numération formule sanguine et GE) ont été déterminés par les méthodes d’analyses standards, tandis que l’analyse de la variance (méthode Fischer) a été utilisée pour le traitement statistiques des résultats.

A la sortie, tous les paramètres staturo-pondéraux des enfants (99%) étaient en voie de normalisation et variaient entre 0,1 à 1,6 Kg, correspondants à des gains pondéraux de 100 à 1600 g soit respectivement 63% et 104% des poids cibles. Quant aux paramètres hématologiques des enfants à la sortie, ils ont été normalisés avec 64% des cas, s’agissant du taux de réhabilitation, il est (89%) avec une durée moyenne d’hospitalisation de 6 jours.

Enfin, si les aliments thérapeutiques ont montré une influence positive sur les paramètres biologiques des enfants malnutris, la suivie en ambulatoire est nécessaire pour les référés. En somme, si les autorités sanitaires doivent encourager et promouvoir l’utilisation des aliments thérapeutiques dans la prise en charge des malnutritions aiguës sévères, la formation des agents sur la maitrise du protocole national de la prise en charge de cette catégorie d’enfants est d’une capitale importance avec les produits locaux.

A noter que le jury était composé comme suit : Président, Dr. Lipoli-pé Kolié, MC, FS, UGANC ; rapporteur, Dr Ahmadou Sadio Diallo, FS, UGANC et les membres :  Dr Ismaël N. Téta; Dr Mahamat Béchir ; Dr Demba Magassouba (Consultant) et Dr Abdel Salam Tidiany (Co-consultant).