Education-NTIC : vers l’opérationnalisation du projet de l’espace numérique universitaire et scolaire en Guinée !

OSur l’initiative du ministre d’Etat, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Bailo Télivel Diallo, le Directeur Général de l’Espace Numérique Universitaire et Scolaire, Pr Mamadou Saliou Diallo a convié l’ensemble des promoteurs de l’enseignement supérieur public et privé à une rencontre de présentation du niveau de développement de son réseau ainsi que les partenaires de l’ENUS. C’était le samedi 11 avril 2015, au 3ème étage de la bibliothèque universitaire de l’UGANC, au siège du projet ENUS.

A cette grande occasion, à côté du ministre d’Etat, Monsieur Bailo Télivel Diallo, y avait le ministre conseiller chargé du système éducatif du Premier Ministre, Monsieur Harouna Bérété, le Secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur, Pr Abdoulaye Diakité, le directeur national de l’enseignement supérieur public, Pr Momo Bangoura, tous les recteurs et directeurs généraux de l’enseignement supérieur public, des représentants des universités privées, des responsables de la scolarité, des responsables des Technologies de l’Information et de la Communication, des responsables des médias universitaires, et bien d’autres personnes.

L’université Gamal Abdel Nasser de Conakry avait été représenté par le Recteur, Dr Doussou Lanciné Traoré et le Directeur Général du centre informatique Dr Savané.

En prenant la parole au nom du ministre, le Pr Diakité a indiqué tout le souci de son département dans le cadre de l’amélioration des conditions d’études et d’accès à l’information à travers les nouvelles technologies de l’information en temps réel, autrement dit, comment désenclaver les étudiants guinéens par les moyens des NTIC.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Selon lui, c’est une opportunité pour l’école guinéenne à être au diapason des NTIC en cette période de mondialisation et de globalisation où toutes les connaissances sont stockées dans des réseaux facilitant leur accès partout où l’on se trouve dans le monde pourvu que vous soyez connecté à un réseau Internet.

Pour le Directeur Général de l’Espace Numérique Universitaire et Scolaire, et DG de l’ISFAD (Institut supérieur de formation à distance), Pr Mamadou Saliou Diallo a tout d’abord salué les uns et les autres pour avoir répondu présent à cette importante rencontre qui va sans doute donner une nouvelle dimension à l’enseignement supérieur et de la recherche en Guinée car, l’ENUS est un réseau, une plateforme multifonctionnelle qui va rapprocher les étudiants à des cours certifiés. C’est un réseau national de développement et de recherche.

Pour lui, l’ENUS va permettre, entre autres, d’améliorer la connectivité des enseignants-chercheurs et des étudiants ; leur donner outils pour assurer la connexion au réseau et leur offrir un espace numérique performant.

Selon toujours Pr Diallo, l’objectif spécifique consiste à améliorer la pédagogie et la recherche par l’intégration des NTIC dans le programme d’enseignement et des modalités de l’enseignement. En réalité, de rôle de l’ENUS sont, entre autres, concevoir et exécuter la stratégie de création de contenus pédagogique de la tablette ; produire, adapter et mettre à la disposition de l’équipe technique de la tablette des contenus modélisés d’apprentissage pour l’alimenter « SINCERY) ; animer et mettre à jour régulièrement la plateforme : Moodle www.moodle-enus.isfad-gn.org

Ensuite ce fut le tour de Messieurs Thierno Aliou Diallo et Mamadou Saidou Aliou Diallo, tous diplômés en ingénierie pédagogique multimédia de l’Université de Lille 1 (France) et , chargés de la communication multimédia d’intervenir sur le fonctionnement du réseau ENUS à travers des applications simples et conviviales. Ils ont ainsi expliqué comment se connecter au réseau, comment afficher un cours quant il s’agit d’un professeur et comment faire la recherche en fonction des différentes disciplines ou matières.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Par la suite, la parole est revenue à Monsieur Alpha Bacar Barry, DG de JATROPHA S.A , partenaire privé du ministère de l’enseignement supérieur dans le cadre du projet. Celui-ci dans un langage simple, il a expliqué l’objectif de l’ENUS par rapport au réseau. Selon lui, l’objectif visé est de développer la tablette SINCERY et faire son assemblage en Guinée dans un domaine offert par le Centre Universitaire de Mamou, à Télico. Cette industrie va faire de la Guinée, le premier pays à introduire un tel espace dans le supérieur.

Ainsi, la Guinée aura sa marque de tablette (made in Guinea) dotée de toutes les applications puisqu’étant un androïde. Une nouvelle marque qui devra s’imposer à son tour sur le marché des tablettes avec possibilité de diversification des produits : smarphone, phablette, POS, TPE, etc.

Le ministre d’Etat, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Monsieur Bailo Télivel Diallo, en prenant la parole, il a indiqué que le projet ENUS est un projet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et que les autres sont des partenaires du ministère engagés dans la mise en œuvre du projet. Il ya quelques années, l’utilisation des NTIC était une chance pour les pays comme la Guinée. Il a ensuite rappelé l’histoire de l’ENUS et les différentes démarches menées qui ont abouti au produit, c’est-à-dire à la fabrication de la tablette SINCERY. Avant de rappeler « l’Initiative présidentielle pour les TIC appliquées dans l’enseignement supérieur et la recherche» pour répondre au slogan : « La tablette qui connecte chaque jeune guinéen à l’avenir. » pour ne pas que la jeunesse guinéenne reste à traine de celle du monde.

Ensuite ce fut l’épisode des questions et des réponses qui a été fructueux parce qu’ayant permis de mieux cerner les différentes interrogations des uns et des autres grâces aux réponses lumineuses données par les conférenciers.

Pour la signature de l’accord bipartite entre le ministère représenté par les IES (intuitions d’enseignement supérieur) et JAPROPHA (société de micro-finance qui évolue sur plusieurs espaces des IES en Guinée, représente l’ensemble des partenaires), la conférence des recteurs a demandé un délai que le ministre d’État voudrait court afin d’harmoniser les idées et les points de vues toutefois, sur l’essentiel, ils sont tous d’accord.

Monsieur le Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, au nom de tous les recteurs et directeurs généraux des institutions d’enseignement supérieur, a vivement remercié le ministre d’Etat, Bailo Télivel Diallo, pour cette grande initiative qui va sans doute amener les enseignants à se remettre en cause pour l’amélioration qualitative des enseignements en Guinée. Toutefois, il a demandé au ministre de bien revoir les pris de la tablette SINCERY pour une meilleure accessibilité quitte à trouver des subventions auprès de la banque mondiale comme ce fut le cas du Sénégal dans un projet similaire.

Rendez-vous a été pris pour le toilettage du contrat bipartite au bureau de Monsieur le Recteur de l’UGANC pour le lundi 13 avril afin d’harmoniser leurs vues et revoir la composition du comité de pilotage du projet.

C’est le ministre, conseiller chargé de l’éducation, Monsieur Harouna Bérété qui a dit le mot de la fin en félicitant et en encourageant l’initiative heureuse du ministre d’Etat et les résultats obtenus en matière de promotion et de vulgarisation des NTIC en Guinée.